Votre biographie, une œuvre commune…

Pour écrire votre biographie, ainsi va, de la voix à la plume, votre travail de narratrice ou de narrateur à celui du biographe…

Le narrateur raconte. Par sa voix, par son souffle, il donne chair à son récit.

Et le biographe écoute et questionne. Il entend les paroles, il entend les silences.
Respirations. Soupirs. Inflexions de la voix.

Et le biographe écrit.

Paroles, respirations, silences, soupirs, inflexions de la voix… émotions, sentiments, faits relatés, deviennent l’encre de sa plume… La présence du narrateur demeure, même dans la solitude de son bureau…

Au fil des entretiens et des transcriptions, un lien se noue, une rencontre se fait… Le narrateur se livre dans son récit et dans sa voix. Le biographe se livre dans son écoute et dans son écriture.

Alors le récit devient dialogue, partage de vie et d’expérience.
Le biographe ressent les émotions et voit les images de l’histoire qui lui est contée.
La partition se joue à deux, dans la confiance réciproque, dans l’harmonie des voix et des cœurs…
De cette alchimie discrète mais réelle, naît l’œuvre commune, VOTRE œuvre…

L’écriture d’une biographie se fait pour le narrateur comme pour le biographe aventure commune, rencontre…

Mais, concrètement, comment cela se passe ?
Permettez-moi maintenant de vous le raconter dans les pages qui suivent…
• Vous y découvrirez d’abord comment, de manière habituelle, une biographie se déroule.
• Je vous parlerai également du rôle très particulier du biographe, dont on ne peut se passer si l’on veut écrire une biographie digne de ce nom…
• Enfin, j’évoquerai avec vous les aspects concrets pour répondre aux questions que vous vous posez certainement : coût d’une biographie, lieu de réalisation, etc. etc.

Chut ! Écoute le vent
Qui te porte un poème,
Des milliers de « Je t’aime »…

Un enfant à sa maman…
Écrire une histoire de vie…